En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. 

Jusqu'à -40% sur une sélection de produits du 11 janvier au 7 février 2023 !

Jusqu'à -40% sur une sélection de produits
du 11 janvier au 7 février 2023 !

Made in France - Made in Europe
Livraison Gratuite à partir de 49€

Chien destructeur : nos conseils pour l'éduquer

Vous rentrez à la maison et vous découvrez une vraie pagaille. Votre chien a détruit un de vos coussins et dispersé du rembourrage dans toute la maison. Il s’en est encore pris à vos chaussures. Il a mastiqué le pied d’une de vos chaises en bois.

Pourquoi votre animal détruit-il vos affaires et votre mobilier ? Comment corriger ce comportement destructeur ? On vous explique tout.

De nombreux maîtres croient que leur toutou est destructeur et s’en prend à leurs affaires pour se venger, et c’est une belle erreur ! Une fois le chien adulte, les comportements destructeurs sont souvent un signe de mal-être.

Chez les chiots, la destruction est « normale ». Il faut qu’ils soient éduqués et apprennent sur quels objets ce comportement est désirable ou non. Mastiquer leur permet également au chiot de soulager les douleurs provoquées par ses dents qui poussent. Cependant, une fois adulte, ce comportement destructeur ne devrait pas persister.

Votre chien souffre d’anxiété de séparation

Les chiens venant de refuge sont particulièrement concernés par les problèmes d’hyperattachement et d’anxiété de séparation. Ces animaux détruisent en l’absence de leurs maîtres, car ils souffrent d’anxiété de séparation. Les destructions sont un moyen pour eux d’évacuer leur stress et leur mal-être. Votre chien peut aussi souffrir d’anxiété de séparation s’il n’a pas appris à rester seul.

Rassurez-vous, dans un cas comme dans l’autre, des solutions existent pour lui apprendre à ne plus avoir peur en votre absence. La destruction n’est qu’un des symptômes du problème qui est en réalité l’anxiété de séparation. Il est donc indispensable d’agir sur celle-ci au lieu de se focaliser sur la destruction en elle-même. Cependant, afin d’éviter les mauvaises surprises, mettez à l’abri les objets auxquels votre chien s’en prend le plus en attendant que le problème soit résolu.

Pour rassurer votre chien, mettez en place une routine. Sortez-le et nourrissez-le à des heures régulières. Instaurez des moments de jeux et de repos. Prenez l’habitude de le promener et de jouer avec lui avant de partir afin de le fatiguer. Vous maximiserez ainsi vos chances que votre chien dorme au lieu de détruire votre mobilier lorsqu’il sera seul. Quand vous êtes chez vous, apprenez-lui à rester seul également. Votre chien n’a pas le droit de vous suivre partout dans la maison, interdisez-lui l’accès à certaines pièces.

Si vous vous absentez, laissez la télévision ou la radio allumée pour simuler une présence. Les toutous sont souvent friands de reportages animaliers. En plus de les occuper, les sons de votre téléviseur ou de l’émission radio les rassureront. De nombreux modèles de TV disposent d’une option permettant une extinction automatique de l’écran après une durée définie.

Pour l’occuper et détourner son attention du fait qu’il est seul, donnez-lui des jouets à macher (type Kong). Remplissez-les de pâté, de fromage frais ou de dés de jambon afin de les rendre attractifs. En été, vous pouvez même mettre le jouet au congélateur afin que votre chien soit occupé plus longtemps.

Les chiens qui souffrent d’anxiété de séparation détruisent souvent des objets qui appartiennent à leur maître. Ce n’est pas pour se venger, mais simplement parce qu’ils sont imprégnés de son odeur et que c’est rassurant pour lui. Pour suppléer à ce besoin, donnez-lui un objet transitoire. Déposez un vieux t-shirt ou une couverture avec laquelle vous aurez dormi plusieurs jours dans le panier, la niche, le tipi, la cage ou sur le coussin de votre animal. Choisissez un textile auquel vous n’êtes pas attaché, car il est possible que votre chien le détruise. Sentir votre odeur le calmera en votre absence.

Certains chiens sont particulièrement sensibles à vos habitudes. Vous reconnaîtrez peut-être cette scène du quotidien : il suffit que vous enfiliez votre veste et que vous preniez vos clés pour que votre chien vous rejoigne dans le corridor. Il vous regarde avec ses petits yeux tristes, il sait que vous allez partir et il commence déjà à stresser. Afin de déconditionner votre chien, changez vos habitudes. Même lorsque vous ne devez pas vous absenter, prenez votre sac, vos clés ou mettez votre veste et continuer à faire ce que vous avez à faire dans la maison. L’idée est que votre chien n’associe plus ces actions à un départ imminent.

Une des erreurs que de nombreux maîtres font est de créer des rituels de départ et de retour avec leurs chiens. Vous lui parlez avant de vous en aller pour le rassurer « je vais revenir ne t’inquiète pas », « oooooh mon toutou, ça va aller ». Pourtant cela à tout l’effet contraire ! Vous préparez votre chien comme s’il allait vivre un évènement traumatisant, pourtant, il doit juste rester seul et c’est tout à fait normal. En adoptant de telles réactions, vous faites considérablement monter l’angoisse de votre compagnon à quatre pattes. Vous devez bannir les rituels de départ et de retour. Alors, quand il est l’heure de partir, prenez vos affaires et refermez la porte derrière vous comme si rester seul était tout à fait naturel… parce que ça l’est.

Quand vous rentrez, votre chien vous fait la fête, il remue vivement la queue ou vous saute dessus. « Oh Médor ! Je suis là maintenant », « Ne t’inquiète pas je suis rentré ». En réagissant ainsi à son accueil chaleureux, vous lui dites inconsciemment qu’il avait raison de stresser quand vous n’étiez pas là. Si partir est normal, revenir doit l’être aussi et ne doit en aucun cas sembler extraordinaire. Même si c’est difficile, il est important d’ignorer votre chien lorsque vous franchissez le seuil de la porte. Retirez votre veste, rangez votre sac sans le regarder, faites ce que vous avez à faire. Quelques minutes plus tard seulement, vous pouvez caresser votre chien calmement, comme vous le feriez à n’importe quel moment de la journée, sans en faire des tonnes.

Il détruit parce qu’il s’ennuie

Si votre chien détruit même lorsque vous êtes présent, c’est probablement parce qu’il s’ennuie. La destruction est un moyen pour lui de s’occuper et de dépenser son trop-plein d’énergie. Des jouets d’occupation, qui attirent son attention grâce à de la nourriture et stimulent son intelligence, peuvent être une solution à ce comportement. De longues promenades, des exercices et des jeux peuvent lui offrir l’activité physique dont il a tant besoin. L’ennui se fera alors moins ressentir durant votre absence.

Notre article « Mon chien s’ennuie » vous aidera à résoudre ce problème.

Demandez conseil à un professionnel

En appliquant tous ces conseils, votre chien devrait arrêter de détruire vos objets et votre mobilier lorsque vous vous absentez. Si son anxiété de séparation persiste, nous vous invitons à vous rapprocher de spécialistes.

Vous pouvez en parler avec votre vétérinaire. Vous pouvez aussi vous rapprocher d’un comportementaliste canin. Ce spécialiste se déplacera à votre domicile pour rencontrer le chien et ses maîtres. En une ou plusieurs séances, il déterminera les causes à l’origine du problème et vous proposera des solutions pour y remédier.

POUR VOTRE CHIEN :

-image-28225-grande
Paiement sécurisé
-image-28226-grande
Livraison sous 72h
-image-28227-grande
Service client