En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. 

Jusqu'à -40% sur une sélection de produits du 11 janvier au 7 février 2023 !

Jusqu'à -40% sur une sélection de produits
du 11 janvier au 7 février 2023 !

Made in France - Made in Europe
Livraison Gratuite à partir de 49€

Mon chien a le mal des transports : que faire ?

Les animaux, tout comme les êtres humains, peuvent souffrir du mal des transports. Ce problème concernerait même un chien sur six, et pour trois quarts des chiots.

Le mal des transports touche souvent les animaux les plus jeunes dont l’oreille interne n’est pas encore complètement développée (il disparait alors avec l’âge) ou les chiens stressés, car ils associent le véhicule à une mauvaise expérience (comme une visite chez le vétérinaire, un coup de chaleur ou une queue coincée par inadvertance dans la portière). Ce mal-être se traduit par des vomissements, des déjections, de l’anxiété (agitation et tremblements), un halètement persistant et/ou une irritabilité.

Découvrez nos conseils et adoptez les bons réflexes à adopter pour soulager votre chien durant vos trajets en voiture.

Habituez votre chien à la voiture

Afin que votre chien se sente à l’aise dans votre véhicule, l’idéal est de le familiariser avec les voyages en voiture dès son plus jeune âge. Équipez-le de façon adéquate pour qu’il puisse voyager en toute sécurité. Découvrez les accessoires indispensables dans cet article.

Pour habituer votre chien à ce nouveau moyen de transport, commencez par des trajets courts ayant un but agréable : aller faire une promenade en forêt, se rendre au parc pour jouer avec ses compagnons à quatre pattes, etc. Vous pourrez ensuite rallonger la durée de vos trajets, tout en pensant à faire des pauses régulières dans des endroits adaptés et sécurisés si votre voyage dure plusieurs heures.

Si votre chiot vomit lorsque vous le transportez en voiture, évitez de lui donner à manger au cours des 2 heures précédant votre départ et investissez dans une bâche de protection afin de ne pas salir vos sièges. Faites preuve de patience : ce n’est pas sa faute s’il est malade et cette situation n’est pas agréable pour lui non plus. Si le problème persiste après que son oreille interne soit complètement formée, cherchez la réelle cause du problème et faites appel à votre vétérinaire.

Soyez attentif à votre conduite lorsque votre chien voyage avec vous. Des accélérations ou des freinages brusques peuvent lui provoquer un mal de transport. Adoptez une conduite sereine et fluide, afin qu’il ne soit pas incommodé. Évitez de fumer et laissez les fenêtres entrouvertes si vous ne disposez pas de climatisation afin qu’il ne fasse pas trop chaud dans l’habitacle.

Votre chien souffre d’une peur panique de la voiture ? Avec un peu de patience et de temps, vous pourrez lui apprendre à réduire son anxiété lorsqu’il entre dans votre véhicule. Comme il est effrayé par votre voiture, l’idée est d’apprendre à votre chien qu’elle peut aussi lui offrir de belles surprises ! Déposez sa gamelle dans votre véhicule afin qu’il associe celle-ci à quelque chose de positif. Il est possible que votre chien soit trop inquiet et refuse de rester dans l’habitacle. Dans ce cas, contentez-vous d’ouvrir les deux portières et incitez-le à traverser l’habitacle pour obtenir une friandise. Cette opération est plus facile à réaliser à deux, une personne tenant le chien d’un côté, l’autre devant la portière ouverte à l’opposé incitant l’animal en lui montrant la friandise. Lorsque votre compagnon à quatre pattes acceptera cette première étape, augmentez la difficulté. Demandez-lui de s’asseoir sur les sièges arrière pendant quelques secondes, donnez-lui une récompense et autorisez-le à descendre. Repoussez ses limites en douceur, sans quoi vous risqueriez de le faire régresser.

Des produits qui soulagent le mal de transport

Si votre chien souffre d’un mal de transport purement physiologique qui ne passe pas, même avec l’âge, il faudra envisager de lui donner un traitement médicamenteux lorsqu’il devra prendre la voiture. Cette solution doit être prescrite par votre vétérinaire, car elle peut provoquer de la somnolence. Respectez la posologie et la prescription afin que le médicament soit efficace et sans risque.

Des produits naturels permettent également de soulager le stress et les vomissements chez votre compagnon à quatre pattes. Certaines Fleurs de Bach aident les chiens à se détendre, demandez conseil à votre pharmacien. Un coton imbibé de quelques gouttes d’huiles essentielles de camomille romaine et de menthe poivrée accroché avec une pince à linge à la ventilation de votre véhicule devrait soulager ses nausées.

Il existe aussi des comprimés, des colliers et des sprays contenants des phéromones apaisantes générées par les chiennes lorsqu’elles allaitent. Grâce à cette solution, votre chien se sentira rassuré et apaisé, quel que soit son âge.

Quel que soit le traitement utilisé pour le mal des transports de votre chien, il doit rester une solution provisoire, sauf s’il s’agit d’un souci de santé identifié. Il est indispensable de comprendre d’où vient cette angoisse qui rend votre chien malade en voiture et de résoudre ce problème à l’aide d’une thérapie comportementale.

Rappel : Ne laissez jamais votre chien seul en voiture. Il pourrait se faire kidnapper, surtout s’il s’agit d’un chien de race, et être revendu par des personnes peu scrupuleuses. En été, la température peut grimper très vite dans l’habitacle et provoquer un coup de chaleur à votre chien. Il est indispensable que votre compagnon à quatre pattes vous accompagne où que vous alliez.

POUR VOTRE CHIEN :

-image-28225-grande
Paiement sécurisé
-image-28226-grande
Livraison sous 72h
-image-28227-grande
Service client