En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. 

Jusqu'à -40% sur une sélection de produits du 11 janvier au 7 février 2023 !

Jusqu'à -40% sur une sélection de produits
du 11 janvier au 7 février 2023 !

Made in France - Made in Europe
Livraison Gratuite à partir de 49€

Comment voyager avec son chien ? Conseils et astuces

Vous souhaitez emmener votre chien partout avec vous ? Voiture, moto, vélo, quel que soit le transport que vous choisissez, il existe des accessoires indispensables afin que votre animal voyage en toute sécurité.

Transporter son chien en voiture

Si vous pouvez voyager avec votre chien dans la voiture, celui-ci ne doit absolument pas gêner votre conduite ou vous mettre en danger. Il existe différentes solutions afin de transporter votre compagnon en toute sécurité.

Une cage de transport installée dans le coffre ou entre les sièges avant et la banquette arrière est idéale pour les chiens ayant tendance à s’agiter durant les trajets en voiture. Confortablement installé avec une couverture et un jouet, votre compagnon se sentira rassuré et sera en sécurité en cas d’accident.

Installer une barrière ou un filet derrière les sièges avant ou dans le coffre empêchera votre chien de venir vous déranger pendant que vous conduisez. Si votre chien est calme en voiture ou qu’il ne supporte pas d'être enfermé dans une caisse de transport, c’est idéal. Il pourra bouger dans votre véhicule et profiter de la vue sans venir vous perturber.

Les accessoires indispensables lorsqu’on transporte son chien en voiture sont le harnais et une attache. Cet équipement est la solution la plus sécuritaire en cas d’accident. Il existe des laisses spécialement conçues pour les transports en voiture qui se clipsent directement dans la ceinture de sécurité. Il est impensable d’attacher un chien directement au collier, en cas de freinage brusque ou d’incident, cela pourrait lui causer de graves dommages.

Transporter son chien à moto

Vous êtes amateurs de deux-roues et vous souhaitez voyager avec votre chien ? C’est possible !

Pour les chiens de petite taille, il existe des sacoches qui se fixent directement sur le réservoir, le siège passager ou le coffre de votre moto. Ils permettent à votre compagnon à quatre pattes de voyager confortablement à l’abri des intempéries. Vous pouvez également transporter votre animal dans un sac à dos adapté, cependant cette solution n’est pas adaptée aux longs trajets.

Pour les plus gros chiens, une remorque ou un attelage de type side-car est indispensable. Vérifiez que votre véhicule est adapté avant d’installer ce type de dispositif. Son poids additionné à celui de votre toutou ne doit pas dépasser la moitié de celui de votre moto. Il vous faudra habituer progressivement votre animal à ce nouveau moyen de transport et l’équiper de lunettes ou d’une bulle de protection afin de préserver ses yeux fragiles.

Ne voyagez jamais avec un animal simplement assis sur le plancher de votre deux-roues ou sur le réservoir. Il pourrait vous gêner durant votre conduite, tomber du véhicule ou être gravement blessé en cas d’accident.

Transporter son chien à vélo

Votre compagnon à quatre pattes peut vous accompagner même à vélo ! Pour les chiens de petite taille, un panier adapté fixé sur le guidon ou sur le porte-bagages fera l’affaire. Pour les plus gros gabarits, munissez-vous d’une remorque. Grâce à cette installation, même les chiens âgés ou malades pourront encore profiter de belles balades et gouter aux joies de sentir le vent dans leurs poils.

Une remorque avec des filets est à privilégier, car elles offrent une meilleure aération pour votre chien qui pourra profiter de l’air rafraichissant. Cet attelage se fixe directement sur la roue arrière de votre vélo. La plupart des modèles se replient, afin de faciliter le rangement, même dans les petits espaces.

Si votre chien aime courir, vous pouvez opter pour un système de barre rigide qui s’attache sur l’avant du vélo et au bout de laquelle pend une laisse courte. Cet accessoire ingénieux vous permettra de balader votre chien en toute sécurité à condition qu’il sache marcher aux pieds.

Voyager en transport en commun

Les conditions pour voyager dans les transports en commun avec votre chien varient d’un pays à l’autre, et parfois d’une ville à l’autre.

Métro, bus, tramway…

À Paris par exemple, les animaux de petite taille peuvent être transportés gratuitement sur le réseau RATP (bus, tramway, métro, RER) dans un sac ou un panier prévu à cet effet. Les chiens de plus grande taille sont acceptés dans le métro et le RER, à condition d’être tenus en laisse et muselés.

Déplacements en train

La SNCF accepte les animaux domestiques sur son réseau. Une fois encore, tout est question de taille. Les animaux de 6 kg maximum peuvent voyager dans un panier ou un sac posé sur vos genoux pour un prix forfaitaire (7€ en 2020). Les animaux de plus de 6 kg sont muselés tout au long du trajet. Ils doivent être muselés et demeurer à vos pieds. Vous devez vous acquitter d’un billet équivalent à 50% du prix plein tarif d’un billet 2e classe.

Déplacements en avion

Pour un vol en avion, les conditions varient d’une compagnie à l’autre. Les animaux voyagent en soute (et en cage) ou, plus rarement, en cabine. Ici aussi, la taille de votre animal est déterminante. De nombreuses compagnies exigent un carnet de vaccination à jour. Vous pouvez vous renseigner sur les formalités avant d’effectuer votre réservation. Suivant la durée de votre séjour, vous pouvez privilégier une solution de garde près de votre domicile plutôt qu’un voyage parfois traumatisant.

Les chiens d’assistance disposent de conditions différentes (gratuité du transport, absence de muselière, voyage en cabine quel que soit son poids, etc.).

Voyage en cabine

Avant toute chose, un petit rappel concernant le transport de votre animal en avion. Si votre chien peut voyager avec vous en cabine, il faudra vous munir d’une cage de transport pour chien homologuée IATA.

La norme IATA – ou International Air Transport Association – pour le transport de vos animaux en avion est une norme obligatoire pour tout bagage pour animal en cabine.

Si votre caisse de transport ne valide pas les exigences de la norme IATA, vous devrez payer un supplément à l’aéroport. vous l’aurez compris, c’est bel et bien une caisse qu’il faut et non un sac de transport pour chat ou chien en avion.

Voyage en soute

Si votre compagnon est un grand chien, il ne pourra pas voyager avec vous en cabine mais aller en soute. Rassurez-vous, votre animal ne sera pas placé avec les valises mais sera dans un compartiment de l’avion dédié aux animaux et donc ventilé. Avant votre voyage, promenez votre chien, nourrissez-le et donner lui à boire. Pensez également à mettre dans sa cage une peluche, jouet ou une couverture qui le rassure pour qu’il se détende.

Les races de chiens brachycéphales sont généralement interdites en cabine et en soute sur la plupart des compagnies aériennes (interdit par Air France depuis 2014 par exemple). Les races de chiens concernées sont le bouledogue français, le bulldog anglais, le boxer, le carlin, le shih-tzu, le pékinois, le cavalier King Charles, le griffon belge, etc. En effet, leur morphologie spéciale : une face aplatie et un crâne plus large que long, peuvent en faire des victimes d’accidents mortels en avion, notamment à cause de problèmes respiratoires. Comme pour les chiens 2ième catégorie, la solution pour que les races à truffes écrasées voyage en avion est le fret.

Pour un vol en avion, les conditions varient d’une compagnie à l’autre. Les animaux voyagent en soute (et en cage) ou, plus rarement, en cabine. Ici aussi, la taille de votre animal est déterminante. De nombreuses compagnies exigent un carnet de vaccination à jour. Vous pouvez vous renseigner sur les formalités avant d’effectuer votre réservation. Suivant la durée de votre séjour, vous pouvez privilégier une solution de garde près de votre domicile plutôt qu’un voyage parfois traumatisant.

Les chiens d’assistance disposent de conditions différentes (gratuité du transport, absence de muselière, voyage en cabine quel que soit son poids, etc.)

Voyager à l’étranger avec un chien

Au départ de la France, vous pouvez voyager librement dans les pays de l’Union européenne si votre chien remplit trois conditions :

  • Identification par puce électronique (ou tatouage s’il est lisible et a été réalisé avant le 3 juillet 2011.
  • Possession d’un passeport européen d'identification établi par un vétérinaire.
  • Vaccin contre la rage à jour (justificatifs à produire en cas de contrôle).

Les formalités administratives pour voyager à l’étranger, hors Union Européenne, varient en fonction de la destination. Des conditions particulières peuvent s’appliquer, comme des vaccins obligatoires ou l’observation d’une quarantaine de quelques jours à plusieurs semaines. Vous pouvez vous renseigner auprès des autorités du pays visité ou de votre agence de voyages car cela dépend des délais de quarantaines imposés par le pays d’arrivée.

L'astuce de Comme un Roi

Vous pouvez consulter le site : Air transport animal, pour plus d'informations !

Mon chien a le mal des transports

Le mal des transports touche 1 chien sur 6 : ¾ sont des chiots, car leur oreille interne n’est pas formée complètement et les mouvements de la voiture leur donne rapidement la nausée. Le mal des transports peut se traduire par plusieurs symptômes : halètements persistants, irritabilité, vomissement, tremblements, agitation, anxiété, etc. Ils peuvent être dus à une sensibilité physiologique ou à une crainte excessive des trajets en voiture, souvent suite à une mauvaise expérience : visite chez le vétérinaire, queue coincée dans la portière, coup de chaleur, etc.

Une solution médicamenteuse peut soulager votre chien quand vous le transportez en voiture. Elle doit être prescrite par votre vétérinaire qui vous donnera une posologie précise adaptée à votre animal. Ces médicaments rendent généralement les chiens somnolents, c’est pourquoi ils ne peuvent être pris qu’occasionnellement et ne doivent pas être pris quotidiennement.

Vous pouvez également opter pour des aides naturelles comme des Fleurs de Bach ou des huiles essentielles pour diminuer l’anxiété de votre compagnon et réduire ses nausées.

La solution la plus durable pour les chiens souffrant d’une peur panique de la voiture est une thérapie comportementale. L’idée est d’apprendre à votre toutou que votre voiture peut aussi réserver de bonnes surprises en l’associant à des moments positifs. Donnez-lui sa gamelle sur les sièges arrière ou dans le coffre. Prenez un moment pour le caresser quand il est installé confortablement. Une fois qu’il acceptera de monter dans votre voiture, ne faites que des trajets courts débouchant sur une activité agréable : une balade dans les champs, une séance de jeu avec ses copains à quatre pattes au parc, etc. Ainsi, il n’associera pas un trajet en voiture à une consultation vétérinaire, et sera heureux de partir en vacances avec vous !

POUR VOTRE CHIEN :

-image-28225-grande
Paiement sécurisé
-image-28226-grande
Livraison sous 72h
-image-28227-grande
Service client