En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. 

Made in France - Made in Europe
Livraison Gratuite à partir de 49€

Mon chien fait pipi dans la maison : que faire ?

Les problèmes de « pipi-caca » dans la maison sont ceux les plus rencontrés par les propriétaires de chien. Votre chien fait ses besoins en intérieur ? Rassurez-vous, des solutions existent pour lui apprendre à ne plus uriner dans votre logement.

Comprendre pourquoi votre chien fait ses besoins dans la maison

Il faut tout d’abord distinguer les causes possibles du souci de malpropreté selon l’âge du chien.

S’il s’agit d’un chiot, il est tout à fait naturel qu’il fasse ses besoins à l’intérieur, car il est en plein apprentissage de la propreté. Les chiots ont une vessie plus petite, et peuvent avoir du mal à se retenir toute la journée en attendant votre retour.

S’il s’agit d’un adulte dont l’éducation devrait déjà être faite, il existe plusieurs cas de figure expliquant ce comportement.

Si vous venez d’adopter votre chien dans un refuge, ce dernier peut avoir appris à faire ses besoins sur un sol bétonné, simplement parce qu’il était en box et qu’il n’avait pas d’autres choix. Il faudra dans ce cas lui réapprendre à se soulager à l’extérieur. A contrario, si vous récupérez un chien qui vivait exclusivement dehors, il faudra lui apprendre à distinguer l’intérieur de l’extérieur. Il faut qu’il assimile que la maison est comme une niche géante. C’est surtout la nuit que les accidents surviendront : apprendre à retenir sa vessie sur une longue période prendra un peu de temps pour ces chiens habitués à faire leurs besoins dès qu’ils le souhaitaient.

L’odeur est un moyen de communication pour nos compagnons. Certains chiens, la plupart du temps des mâles, font pipi dans la maison afin de marquer leur territoire. Si votre compagnon à quatre pattes urine sur les lieux de passage stratégiques ou sur des supports verticaux (murs, portes, coté du canapé, etc.), il occupe clairement l’espace grâce à ces marquages. Pour marquer leur territoire, les femelles urinent généralement sur des surfaces qui absorbent les odeurs : moquette, couvre-lit ou fauteuil. Votre compagnon à quatre pattes doit se sentir en compétition avec un membre de la famille ou un autre animal présent dans la maison. S’il urine quand vous êtes là et qu’il le fait délibérément devant vous, il s’agit clairement d’un marquage. Dans ce cas, la malpropreté n’est qu’une manifestation d’un problème plus général : votre chien a pris la place de dominant dans votre maison. Il est indispensable que vous repreniez le contrôle de la situation en offrant à votre animal un environnement qui soit cohérent pour lui. Afin de prendre de bonnes habitudes, faites appel à un éducateur canin ou à un comportementaliste, ou parlez-en à votre vétérinaire.

Les chiens souffrants d’anxiété ou peureux peuvent s’oublier en intérieur en cas d’émotions fortes. Des crottes molles ou une diarrhée sont souvent un signe typique de stress tout comme des excréments juste derrière la porte que vous avez fermée pour enfermer ou isoler l’animal.

S’il s’agit d’un chien âgé, le problème de propreté peut être dû à des pathologies ou simplement à la vieillesse. Les fuites urinaires et l’incontinence touchent aussi les animaux ! Dans ce cas, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire qui pourra vous proposer un traitement contre les troubles urinaires. Notez qu’un problème de santé pour aussi concerner un chien plus jeune. Au moindre doute, une consultation s’impose.

Il existe un autre cas de figure : les chiens qui urinent lorsqu’ils sont contents, car ils sont heureux de retrouver leur maître ou de rencontrer un congénère. Rien de « grave » dans ce cas, uriner est simplement la manifestation d’une grande excitation.

Apprendre la propreté à son chien

Pour apprendre la propreté à votre compagnon à quatre pattes, il est indispensable de faire preuve de patience. Les chiens sont des animaux qui sont naturellement propres, en principe ils ne font pas leurs besoins aux endroits où ils dorment et mangent. Il reste à les éduquer pour qu’ils comprennent où ils peuvent se soulager.

Retenez cette règle simple : tant que votre chien n’est pas propre, récompensez-le systématiquement quand il fait ses besoins au bon endroit. Donnez-lui des friandises et félicitez-le chaleureusement, de préférence avec une voix aigüe. N’ayez pas peur d’en faire des tonnes ! C’est la clé d’une éducation réussie.

Pour éviter les accidents lors de cet apprentissage, sortez votre chien aux moments clés. Votre chiot devra probablement se soulager le matin au réveil, après les repas et à la suite d’une séance de jeux. Mettez en place des horaires de sortie : toutes les trois heures pour commencer, surtout avec les plus jeunes.

Gardez un œil sur votre animal quand il est à l’intérieur et surveillez les signes avant-coureurs (il renifle le sol) pour le prendre sur le fait et lui dire fermement « non » ! Vous pouvez également taper dans les mains. Emmenez-le rapidement à l’extérieur et récompensez-le généreusement s’il termine de faire ses besoins dans le jardin.

Il est inutile de gronder votre chien lorsque vous découvrez des pipis dans le salon ou dans une autre pièce la maison. Si vous ne le surprenez pas en train de se soulager, il ne saura pas pourquoi vous vous énervez. Ne vous fiez pas à son air « coupable », votre chien sait simplement que vous êtes fâché, même s’il n’est pas capable d’en comprendre la cause et ce, quelle que soit la bêtise pour laquelle vous le grondez.

Quand votre chien sera propre, arrêtez progressivement de lui donner de friandises lorsqu’il se soulage en extérieur. Si vous stoppez d’un seul coup de le féliciter et de le récompenser, votre chien pourrait régresser, car il ne comprendra pas pourquoi il ne déclenche plus de réaction positive de votre part pour ce comportement et pourrait se demander s’il est encore désirable.

POUR VOTRE CHIEN :

-image-28225-grande
Paiement sécurisé
-image-28226-grande
Livraison sous 72h
-image-28227-grande
Service client